Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

18/03/2014

On est les ch'tis malins, ils sont fétiches Bénin

 

Le Bénin, un pays très croyant

 

Au Bénin, il y a trois grandes religions : le Christianisme (40% de la population), l’Islam (25%) et l’Animisme (35%). L’Animisme est une religion polythéiste, donc avec différents dieux qui représentent chacun un élément comme par exemple le fer, le tonnerre, la pluie, la fécondité, etc… et ces dieux sont représentés par des fétiches. Mais qu’est-ce que c’est les fétiches ? Hé bien ce sont des objets qui sont placés dans les tatas sombas, les habitations des Béninois, et qui les protègent.

images?q=tbn:ANd9GcRNeQmx2ym4B1fSAcQw_4QVyVCRWbkMpvNcAB7h-o5vDnQeFLyt

 

Ci-dessus quelques exemples de fétiches ou plus communément, grisgris : statuettes, peaux, crânes, cadavres séchés d’oiseaux, os d’animaux, … 

 

Dans l’Animisme, il y a une pratique ancestrale qui perdure et qui est le vaudou ou vodoun : c’est la religion qui est née avant toutes les autres. Mais attention, quand nous parlons de Vaudou, beaucoup de personnes pensent aux petites poupées qui servent à infliger des douleurs à d’autres personnes et donc à la pratique de la magie noire, aux sacrifices, or la réalité est bien différentes des idées stéréotypées : c’est avant tout le respect de la nature et différences en tout genre. Durant la période d’esclavagisme, les africains emmenés par les négriers emportaient leurs pratiques vaudou avec eux et les ont transmises sur tout le continent Américain. D’ailleurs,  ces traditions sont encore présentes mais sous différentes formes. Ancré dans la vie quotidienne, c’est un culte qui attribue une âme à chaque être, qu’il soit humain, animal ou végétal : ce n’est pas qu’une âme humaine, c’est plus précisément une forme de vie.

Non seulement le vaudou est basé sur les forces de la nature mais il est aussi basé sur le culte des ancien, en effet, les bébés sont jumelés à des ancêtres dits ancêtres tutélaires qui les protègent. Ces enfants reçoivent une petite statue pour les représenter, ils prient, leur demande conseil,…


 

Il y a également des sacrifices dans ce culte, tout comme dans l’Islam avec l’Aïd al-Adha, mais l’animal est mangé ensuite, donc il n’y a pas de « gaspillage ».

La fête nationale au Bénin est le 10 janvier : c’est une commémoration très sacrée qui rassemble des milliers d’adeptes. Pendant cet évènement, ils chantent, dansent, jouent du tam-tam, font une communion à l’esprit des morts,…

images?q=tbn:ANd9GcRYDN-qJmY01f0PfqNp34LltS8_AQp94tLJqQ-MP92CF5xAT78UDw

 

Dans ce pays très diversifié, la tolérance et le respect sont plutôt d’ordre : plusieurs religions peuvent être pratiquées en même temps : chrétien ou musulman, ça n’empêche pas d’être animiste. Il n’y a donc aucun conflit religieux au Bénin.

Mais il faut quand même savoir que pour les animistes, Dieu est une énergie et pas quelque chose qui est placé au dessus de tout ce qui peut exister en ce monde.   

   

images?q=tbn:ANd9GcSwM0WWTHGnoB0aV_oco0XPvCQuqIQ-SabbEtcResyEnJHjZjQh

 

Zangbéto, ou Gardien de la nuit, est un esprit vodoun chargé d’éloigner les mauvais esprits du village pour assurer le sommeil des habitants. C’est un esprit caché qui sort la nuit généralement et qui tourne sur lui-même pendant que ses initiés joue de la musique en tapant sur des cloches et des tambours en chantant.

 

 

images?q=tbn:ANd9GcQvJmKztAByf0R2Lf8rVyKnulDwdqn0hEx5mw4R5iIQqBstj2z7JA


 Fiona

 

Les commentaires sont fermés.