Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

10/11/2013

Merci à la Libre Belgique !

 

425112726Le Bénin CESPhormidablelogo_ilesdepaix.jpg

 

1288418546.jpg

 

Tout a commencé un mercredi en septembre…

P1160712.JPG

Un prof propose un nouveau défi : un projet en Afrique !



 

 

Tout de suite, cela bouge dans tous les sens…P1160765.JPG

On se mobilise, on se réunit, on cherche tous azimuths

P1160779.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 Les professeurs s’impliquent aussi

P1160827.JPG


On rigole bien…tout en cherchant

P1170003.JPG

 

 

 

 

 

On déconne parfois aussi

P1170008.JPG


 

Ou presque… !

P1170060.JPG

 

 

 

 

 

 

 


On apprend déjà les gestes de là-bas… P1170071.JPG





Ca y est ! On a envoyé notre candidature …Plus que 8 fois dormir…P1170081.JPG





Présentation des élèves candidats

« Regarder dans la même direction avec nos visions personnelles »

Nous sommes élèves dans différentes options de 5e et 6e secondaires au Centre Educatif St-Pierre de Leuze-en-Hainaut et sommes plus que déterminés pour ce projet, et plus particulièrement celui du Bénin avec DBA.

P1160787.JPG

Ce dernier est basé sur la sécurité alimentaire, l’éducation au développement et à la citoyenneté. Chacun pourra saisir dans le projet la meilleure opportunité d’exercer des compétences spécifiques à son orientation :

 -Aurélien fait partie de la section environnement axée sur la sensibilisation des personnes à la pollution et à la biodiversité : chantier maraîchage, problématique de l’eau et son assainissement, contact avec les paysans.

-Elise, Pauline, Thomas sont en section sciences-sociales : activités d’immersion, échanges quotidiens avec la population et les correspondants.

-Emilie, Manon, Sacha abordent les faits économiques : micro-finance, économie informelle.

-Laurentine, Marie, Fiona, Manon, Noémie et Flavie étudient les langues et souhaitent les mettre en pratique : échanges avec les correspondants ainsi qu’avec l’ensemble des acteurs sociaux.

-Mylène, Jeanne, Trésor et Emeline sont de futurs agents d’éducation et aspirent à œuvrer dans un contexte inédit : animations d’enfants, échanges avec les professeurs et enfants de l’orphelinat, dispensaire, contact avec les infirmiers.

 

-Noémie et Flavie font partie de l’équipe sportive du Rhéto Trophy à l’école : activités sportives, jeux dans la ville.

P1170018.JPG

La majorité d’entre nous fait partie de mouvements de jeunesse divers (scouts, patro, guides) et a déjà acquis une certaine expérience de la vie en communauté. Quelques-uns ont participé à un voyage en Bosnie-Herzégovine avec leur mouvement de jeunesse dans le but d'animer différents ateliers pour enfants. 

 

 

P1160732.JPG

 

 

Trésor a vécu au Congo jusqu'à l'âge de 5 ans et y retourne régulièrement avec sa famille. 

Des membres de la famille deMylène et de Jeanne ont déjà eu l'occasion de partir dans différents pays d'Afrique et ces dernières aimeraient vivre une expérience semblable.

Laurentine est sensible à l'importance des produits issus du commerce équitable lors de ses achats.

Emilie est devenue adepte de la pédagogie par projet depuis son expérience en 4ème l’an dernier (voir expériences antérieures).

 

Elle participe activement à l’antenne Oxfam ancrée à l’école depuis de nombreuses années maintenant et fait partie comme d’autres des JM-O (Jeunes Magasins Oxfam). L’année dernière, ce groupe Oxfam a organisé la campagne dé-marque-toi basée sur la provenance des matières premières utilisées pour la confection des vêtements (la culture du coton au Bénin est un secteur important).

Nous sommes tous convaincus de l'aspect humanitaire de ce projet.

Motivations et attentes

P1160746.JPGChacun de nous a ses propres motivations et aspirations par rapport à ce projet.

Ainsi, quelques-uns sont certains qu’il les aidera pour leurs futures études.

Fiona souhaite étudier l’anthropologie : « c’est pour moi une opportunité unique de rechercher la créativité dans la nature pour pouvoir faire des liens inéluctables entre l’homme, les animaux et la nature».

Manon et Marie aspirent œuvrer dans le secteur du tourisme, notamment le tourisme social et équitable.

Élise et Noémie ont l'intention de devenir institutrices et de partir enseigner à l'étranger.

 

Flavie espère que ce projet donnera un sens nouveau à son choix d'étude (coopération internationale,…). 


Émilie a l'intention de s'engager dans l'armée afin d'améliorer les conditions de vie des P1170021.JPGpopulations trop souvent délaissées.

Manon, Thomas, Trésor et Pauline sont intéressés par l'aspect culturel du voyage.

D'autre part, ce projet va nous enrichir en nous permettant de connaître le quotidien de ces personnes et nous réapprendre des valeurs trop souvent oubliées dans notre société comme le retour à la nature, l'entraide et le bénévolat.

Le groupe est également motivé par l'aspect social et humanitaire. Le fait d'apprendre par l’autre et d'échanger sur nos pratiques respectives (revenir par exemple avec des techniques, des activités que nous pourrions appliquer chez nous) constitue une motivation supplémentaire pour nous (principe du « win-win »).

Cette expérience ne pourra que renforcer l’esprit de groupe déjà présent depuis nos réunions hebdomadaires.

Nous aspirons enfin mettre sur pied un projet durable, qui se concrétiserait dans l’école et son environnement proche.

P1170072.JPG

Voici quelques citations reprises parmi les motivations personnelles de certains élèves :

       « Je lis de plus en plus d'articles au sujet des pays du Sud. Cela me fait toujours quelque chose d'apprendre que nous sommes habitués à vivre avec un certain confort alors que les habitants du Sud ne vivent pas du tout dans les mêmes conditions.  Ce projet me permettrait de découvrir comment ils vivent. » Laurentine

       « Consciente que cette expérience pourrait m'apporter beaucoup, j'espère revenir transformée de cette aventure qui, je crois, sera pleine de belles et enrichissantes rencontres. Un des objectifs de notre cours d’activités complémentaires en français consiste à présenter des jeux de société aux élèves plus jeunes ; c’est une occasion unique dele mettre en pratique, de s'ouvrir aux autres. Nous pourrions apprendre des jeux aux enfants. » Marie

       « Je n'ai jamais eu l'occasion de me rendre dans ces pays et c'est une expérience unique pour prendre conscience du mode de vie de ces populations. » Sacha

       « J'espère que ce projet va enrichir notre vie en communauté. » Noémie

       « J'aimerais avoir ma propre idée sur ce qu'est l'Afrique  et donc ne plus être influencée par les stéréotypes. » Mylène

 P1160788.JPG

 

-           «  Ma cousine est partie au Burkina Faso pendant 6 mois et quand elle revenue, ce qu'elle m'a raconté m'a donné envie de découvrir les populations, leurs manières de vivre... En vivant cette expérience, je pourrais à mon tour témoigner de mon vécu et en faire profiter d’autres. » Jeanne

-          « J'ai toujours voulu apprendre comment était la vie « ailleurs », les cultures (musique, nourriture, religion,...) et aussi aider ceux qui sont dans le besoin, faire des rencontres et des échanges! J'aime voyager, je suis toujours prête à partir dans des autres pays. Je suis sûre que l'Afrique à plein de choses à nous apprendre ! » Emeline

 

Cette aventure apportera sans conteste des souvenirs inoubliables et, si elle ne pourra sûrement être vécue qu'une seule fois pour certains, elle ne sera pas sans suite pour autant.


Nous espérons toutes et tous réaliser notre rêve... move-for-africa.png

Jeudi 24 octobre : le verdict est tombé…

 

On va en Afrique ! Au Bénin !

P1170133.JPG

Notre rêve se réalise !

Du côté des professeurs…P1160830.JPG


Encadrement : professeurs participants

AUQUIER Grégoire (histoire, sciences humaines)

COLIN Bruno (sciences économiques, gestion, sciences humaines, géographie)

DUJARDIN Julie (français, sciences humaines)

HEIDERSCHEIDT Christine (formation géographique et sociale, éducation à la communication et la relation)

KESTREMOND Valérie (anglais, néerlandais)

NOTREDAME Kim (histoire et géographie en néerlandais –immersion)

 

Motivations et attentes

Nourrir l’envie, développer l’esprit d’initiative. Etre acteur de son apprentissage.

 

L’idée de « se lancer un défi » de cette ampleur avec nos élèves nous a énormément excités. Il n’est pas courant d’avoir l’occasion de mettre en œuvre la pédagogie par projet telle que préconisée dans nos programmes scolaires.

P1170013.JPG


 D’une part, les projets proposés à nos élèves issus de différentes options (agent d’éducation, environnement, sciences, sciences sociales, sciences économiques, langues, latin, mathématiques)  les incitent à s’investir selon leurs compétences dans leurs cours d’option respectifs. Ces mêmes projets permettent, à nous professeurs, de faire vivre quelque part le concept Move With Africa dans nos cours.


Nos choix au Bénin corroborent d’ailleurs les propos avancés précédemment, à savoir la diversité de la population rencontrée, des actions à mettre en œuvre sur place en parallèle avec la diversité des profils de nos élèves candidats. 
Une des priorités reste à nos yeux  le renforcement de la mixité sociale des élèves candidats (voir espace élèves). Cette mixité est déjà bien présente au sein de notre établissement où les élèves des filières générales, techniques et professionnelles se côtoient quotidiennement au sein du même site.

P1160817.JPGNotre défi se situe également dans l’optique du renforcement de ces liens à partir d’un projet collectif par l’action (déjà mise en place depuis début septembre via les réunions hebdomadaires du mercredi) et qui implique un investissement de chacun sur la durée, avec une visibilité permanente et continue (l’avant, le pendant et l’après séjour) dans ce projet.

D’autre part, nous sommes convaincus que les nouvelles technologies de l’information et de la communication peuvent contribuer à la conscientisation du plus grand nombre à l’importance d’une solidarité Nord-Sud. Relater le vécu avant, pendant, et après constitue le meilleur garant de la richesse de ce message. 

Notre école est aussi active depuis de nombreuses années dans le projet Oxfam. Une antenne est d’ailleurs tenue par des élèves qui vendent toute l’année des produits issus du commerce équitable et tentent de sensibiliser les plus jeunes aux relations Nord-Sud via des opérations de type « petit déjeuner équitable », …

Enfin, nos attentes liées à ce projet sont tournées vers la confrontation des élèves à la diversité culturelle, à la découverte d’un mode de vie différent. De par cette démarche, nous espérons les rendre acteurs de leurs apprentissages, autonomes, responsables et capables de
mettre sur pied un projet global communautaire, le tout en confrontant positivement leurs avis et caractères parfois divergents.

P1170133 (2).JPGUn projet de telle envergure  rencontre notre préoccupation essentielle, à savoir renforcer la mixité. Il prend une dimension Nord-Sud unique au travers d’un partage dans l’action (cultiver, construire, animer, …) vers un objectif commun : s’entraider, apprendre les uns aux autres, et témoigner de cette expérience, chacun dans sa réalité.

 
   

La pluralité et la diversité des professeurs coopérants constituent un atout majeur pour la réussite d’une telle aventure.

Briser les certitudes, casser les balises du quotidien, apprendre par l’autre constituent ici les bases de notre quête.

 

Privilégier la pédagogie par projet : tel est le secret d’une réussite pluridisciplinaire. Les professeurs responsables et d’autres professeurs s’impliquant indirectement via leur cursus scolaire contribuent à optimaliser la préparation et la participation des élèves à un projet de telle envergure. 

Next… Là où on va drapeau-republique-du-benin.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Commentaires

Génial et félicitations à vous tous!
Je reconnais bien là Christine et son enthousiasme débordant...
Bonne continuation à vous tous!

Écrit par : bernadette HUBERLANT | 11/11/2013

Magnifique projet ! Une belle aventure à vivre ensemble, qui laissera des souvenirs inoubliables dans la tête de tous ces élèves et professeurs... Bravo à chacun(e) pour votre engagement.

Écrit par : Mélanie LEPAPE | 13/11/2013

Bravo à l'équipe de s'investir dans un tel projet, vous donnez là à vos élèves une chance de vivre une expérience humaine et culturelle inoubliable et qui fort probablement influencera leur vision de vie, de la rencontre à l'autre, de la joie et du bonheur même dans la difficulté et l'adversité... Bonne préparation et bravo à tous...
Anne-Marie Heiderscheidt

Écrit par : Anne-Marie Heiderscheidt | 13/11/2013

je ne peux qu'encourager ma chère cricri dans ce beau projet;j'ai toujours été très sensible aux problèmes des pays du Sud et je me réjouis de constater que ma filleule partage mes vues

Écrit par : bastogne | 14/11/2013

Belle initiative... Bravo!

Écrit par : Anne DEREUX | 14/11/2013

Merci à tous pour vos petits messages !
Gros bisous à tout le monde :)

Écrit par : Le Groupe CESP | 20/11/2013

Une super belle initiative! Je me réjouis de vous suivre pas à pas dans la construction de votre projet! Quel plaisir de voir des profs motivés qui vont savoir donner du plaisir aux élèves! Avec tous mes encouragements!

Écrit par : julie Bastogne | 23/11/2013

Les commentaires sont fermés.